Son et lumière sur l’eau à Bourg Charente

iving-in-cognac- son-et-lumiere-bourg-charente

Ils marchent sur l’eau… Les acteurs/habitants du son et lumière de Bourg Charente mettent en scène la fabuleuse histoire du cognac sur une scène immergée dans la Charente. Une prestation quasiment unique en Europe. J’ai eu le privilège d’assister à l’une des dernières répétions, je vous explique comment est née cette idée étonnante et vous emmène en coulisses.

 

Rive gauche, rive droite de la Charente

Ils sont 145 personnes, acteurs bénévoles et techniciens engagés dans cette aventure qui fait revivre depuis 2 ans la fabuleuse histoire du cognac, au pied du château de Bourg-Charente. Créé en 2016, pour raconter l’histoire du village,  le spectacle a très vite évolué et n’a cessé de s’enrichir pour offrir aux spectateurs une éblouissante reconstitution de la saga du cognac à travers les siècles, au coeur même du territoire qui en porte le nom.

iving-in-cognac- son-et-lumiere-bourg-charente

Sur la rive gauche,  face au château de Bourg Charente, propriété dans lequel s’élabore le Grand Marnier, la régie technique, une solide équipe de passionnés efficaces et compétents, et… les spectateurs.

iving-in-cognac- son-et-lumiere-bourg-charente

Concentration extrême pour les dernières répétition à J-10

 

Sur la rive droite, les acteurs, le « village », et au milieu la scène immergée sur la Charente. Evidemment, cette scène disparaît visuellement pendant le spectacle de nuit, et l’illusion de voir les acteurs marcher sur l’eau est totale.

Une « dinguerie » née de l’imagination de Jérôme Sourisseau et de 3 ou 4 amis au départ. En 4 ans, les 80 bénévoles au départ du projet sont maintenant 145 ! On compte 130 habitants du village, pour certains des familles entières, toutes générations confondues. Cela donne un joyeux mélange de complicité dans les coulisses et des dialogues savoureux !

 

D’une ancienne cavalcade à un spectacle haut en couleurs

On peut imaginer que le passé de tradition de cavalcade sur l’eau organisée pendant  près de 20 ans à Bourg Charente et abandonné en 2007 portait les prémisses de ce qui se fait aujourd’hui dans un cadre totalement différent, mis à part l’occupation du fleuve Charente, ce qui n’est pas la moindre des difficultés !

iving-in-cognac- son-et-lumiere-bourg-charente

Pour vous donner une petite idée du défi…

 

Comme toujours, c’est l’addition d’une volonté forte, d’une envie de partage et de belles rencontres qui ont permis de donner corps à ce rêve fou. La rencontre  de Jérôme et de sa petite équipe de départ avec un bénévole hyper pointu au niveau technique son et lumière, et avec celle de la compagnie équestre « Les écuyers de l’histoire » originaires de Mayenne ont donné naissance à un spectacle qui fait rêver au coeur de l’été dans notre territoire de cognac.

11 tableaux retracent l’histoire du cognac depuis l’antiquité, je ne vous en dirai pas plus pour que vous puissiez en profiter pleinement, et vous encourage vivement à prendre vos places.

Vous aurez droit à quelques images pour vous donner vraiment envie.

iving-in-cognac- son-et-lumiere-bourg-charente

Le début de l’histoire, celle d’une transmission

 

iving-in-cognac- son-et-lumiere-bourg-charente

 

3 questions à Jérôme, par ailleurs maire de Bourg Charente

En 3 mn chrono, les réponses de Jérôme à mes questions de curieuse, juste avant… son conseil municipal.

 

Comment cette idée t’est-elle venue ?

 

En seulement 4 ans, le son et lumière a déja acquis une belle notoriété, cela t’étonne-t-il ?

 

Et que dire de toute la troupe qui te suit, très majoritairement les habitants de ta commune ?

 

Les habitants de Bourg Charente, acteurs sur scène

Je vous avais promis, les coulisses, les voici. Un joyeux anachronisme entre les costumes de paysans du moyen âge et les voitures d’aujourd’hui servant de malle à costume et de cabine d’essayage… J’ai croisé des sans-culotte avec oreillette relié au téléphone mobile, des lavandières en sneakers, des curés en soutane et en tongs… Concentration ou détente, chacune et chacun aborde les dernières répétitions suivant son tempérament.

iving-in-cognac- son-et-lumiere-bourg-charente

iving-in-cognac- son-et-lumiere-bourg-charente   iving-in-cognac- son-et-lumiere-bourg-charente iving-in-cognac- son-et-lumiere-bourg-charente     iving-in-cognac- son-et-lumiere-bourg-charente iving-in-cognac- son-et-lumiere-bourg-charente iving-in-cognac- son-et-lumiere-bourg-charente

iving-in-cognac- son-et-lumiere-bourg-charente iving-in-cognac- son-et-lumiere-bourg-charente

J’ai eu la chance de pouvoir me promener au milieu d’eux, sur la scène donc pendant les répétitions. Je peux vous dire qu’il y régnait un joyeux bazar, car il faut faire vite pour se changer, chacun jouant plusieurs personnages au fil des siècles. Sur l’autre rive Jérôme donnait ses consignes.

Je ne me suis pas aventurée sur la scène immergée pour faire des photos, désolée ! j’ai préféré joué la prudence. Mais en voici en une vidéo, le tableau des protestants, le challenge que relèvent les acteurs qui évidemment joueront cette scène de nuit… Et certaines vont y danser le french cancan !

Lorsqu’on se trouve tout près, c’est très impressionnant car le ponton oscille au fil du courant puisque la Charente n’est pas un lac tranquille mais un fleuve ! Quand je vous disais qu’il faut un grain de folie pour concevoir cette scénographie…

 

Immersion au milieu des acteurs

Entre concentration extrême pour réviser son texte, et ambiance décontractée et bon enfant, la vie côté coulisses est attachante. Des familles entières participent au spectacle, le plus jeune acteur a 3 ans, et plus de 3 ans d’expérience puisqu’il a commencé dans le ventre de sa maman !

Je vous livre ces deux instantanés tournés dans la spontanéité et la gentillesse les plus totales.

 

J’ai passé  deux heures extraordinaires avec ces personnes si fières de raconter l’histoire de leurs ancêtres, celle du cognac, et celle de leur village sans se prendre au sérieux, mais en donnant tout pour que le prochain spectacle soit une réussite.

Quand certains disent que la Charente est paisible et qu’on s’y ennuierait, si, si certains l’affirment, c’est qu’ils n’ont pas voulu ou su en voir toutes les ressources, toutes les énergies qui s’y trouvent. Je peux leur concéder que le charentais ne se livre pas d’emblée, il faut savoir l’apprivoiser, et pour cela il faut un peu de temps. Mais ici ou s’élabore la meilleure eau de vie du monde, chacun sait que le temps du cognac n’est pas le même que celui des réseaux sociaux et de l’immédiateté. C’est aussi le secret de la réussite et certainement un art de vivre dont il conviendrait de s’inspirer parfois.

 

Quand, où, combien, comment ?

J’ai déjà réservé mes places pour le 12, on s’y retrouve ?

Les 12 et 13 juillet à Bourg Charente, entre Jarnac et Cognac. Le spectacle commence à la tombée de la nuit vers 22h30. Il est prudent d’arriver plus tôt.

Les réservations se font en ligne http://son-lumiere-bourg-charente.com/actualites.php  ainsi qu’auprès de l’Office du Tourisme de Grand Cognac  à Cognac ou à La Maison du Passeur à Bourg Charente.

Adulte 15 euros – Enfant -12 ans 6 euros.

Il est possible de dîner sur place, en réservant à La Maison du Passeur au05 45 81 05 34

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre email ne sera pas publiée. Champs requis *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.