Le monde de Julie et de Rouill’Bouc

julie, antoine du domaine Rouill'Bouc et leurs chevaux

Vignes travaillées en bio-dynamie, éco-pâturage, cépages anciens, sont des mots incarnés pour Julie et son domaine de Rouill’Bouc. J’ai fait la connaissance de Julie il y a un an le 11 mars dernier lors d’une rencontre entre femmes de l’univers du cognac. Un premier rendez-vous posant un acte fondateur, celui d’un futur lieu de partage et d’échanges de “cognac-girls”. Cet élan a été provisoirement stoppé par l’arrivée soudaine de la pandémie, mais ceci est une autre histoire dont j’espère pouvoir reparler très bientôt, car nous étions toutes très motivées. En attendant, vous pouvez retrouvez l’article publié en mars 2020 à ce sujet ici.

Ce n’est donc pas un hasard non plus, si je vous propose cet article la veille de la journée internationale des droits des femmes…Leur place dans l’univers du vin est en évolution permanente, même s’il reste encore du chemin à parcourir pour faire tomber certains bastions et/ou préjugés !

Les deux vies de Julie

Et précisément, la motivation, le courage, la ténacité de Julie pour vivre ses rêves sont un bel exemple de projet de vie mené avec enthousiasme. Oenologue chez Courvoisier aujourd’hui, elle a fait ses classes au Château Palmer à Bordeaux ansi que dans un domaine près d’Aix en Provence , après un double diplôme en viti-oeno à l’Oisellerie en Charente et en oenologie à Montpellier. Le mal du pays la fait revenir à Condéon sur les terres familiales, un ancrage de plusieurs siècles à cet endroit. (Les recherches familiales remontent jusqu’à l’année 1700 !) Julie a trouvé un bel équilibre de vie entre son travail qui la passionne et son autre vie de viticultrice bio sur son petit domaine de Rouill’Bouc. Antoine, son compagnon partage ce même élan de vie au plus près de la nature. Ils forment un couple attachant et inspirant.

Julie et Antoine créateurs des Tondeuses de Rouill'Bouc
crédit photo Rouill’Bouc

A deux, ils relèvent des défis. Plantation d’anciens cépages quelque peu oubliés, travail de la terre en traction animale…Ils ne craignent ni l’effort, ni les difficultés. Une vie au plus proche de la nature et des animaux. Je suis venue les voir un samedi très (!) pluvieux, mais la chaleur humaine (et animale) était bien au rendez vous. Impossible donc de parler de Julie sans commencer par les animaux qui vivent auprès d’elle et d’Antoine.

Les animaux de Rouill’Bouc

Il faut voir Julie au milieu de ses animaux pour ressentir immédiatement l’authenticité de sa démarche.

Je lui laisse le soin de vous présenter ses deux chevaux.

Elle monte Tamerlan en concours depuis des années.

crédit photo Rouill’Bouc

Le robuste Cachou est le cheval de travail arrivé du mâconnais. Il ne craint pas l’effort, mais Julie et Antoine non plus jugez en plutôt sur cette vidéo.

dans es vignes de Rouill'Bouc avec Antoine et Cachou

La complicité des deux chevaux est évidente à l’image des relations de tous les comparses de Rouill’Bouc !

Et comment oublier l’infatigable, le chien Farceur , complice de toutes les aventures.

Farceur le chien du domaine de Rouill"Bouc
crédit photo Rouill’Bouc

La dernière arrivée sur l’exploitation est une adorable petite vache highland Raven du Hunt Cam, une boule de poils au regard doux. Lorsque j’ai fait sa connaissance, sous la pluie, elle semblait toute chétive, mais lorsqu’elle est sèche, elle ressemble encore plus à une grosse peluche !

Dans la famille Rouill’Bouc, Raven est chargée de produire l’indispensable fumure bio ! Et je ne vous ai pas encore parlé des moutons de la race ouesssant, mais à eux seuls ils nécessitent le paragraphe suivant…

L’aventure des tondeuses de Rouill’Bouc

Dans l’univers Rouill’Bouc, une dizaine de moutons étaient déjà présents. Ils étaient chargés de débroussailler et de nettoyer, ce dont ils s’acquittaient avec sérieux et efficacité. Jamais à court d’idées, Julie et Antoine ont eu l’idée de développer ce service d’éco-pâturage en le proposant à toutes celles et ceux qui en avait besoin, dans les vignes comme dans des parcs et lieux à débroussailler.

Juile et ses moutons dans les vignes de Rouill'Bouc

Ils ont donc créé les Tondeuses de Rouill’ Bouc en septembre dernier, en prévoyant de commencer tranquillement, pour évaluer les besoins et pour se roder. Or l’engouement a été tel que leurs désormais 50 collaborateurs sont au taquet répartis en 3 troupeaux,  ils seront 150 d’ici la fin de l’année !

Depuis un mois, chaque semaine voit une nouvelle naissance.

Les tondeuses de Rouill Bouc, naissance
credit photo Rouill’Bouc
Les moutons des Tondeuses de Rouill'Bouc dans les vignes

L’éco-pâturage que Julie et Antoine pratiquait déjà sur leurs terres avec une dizaine de moutons, se développe actuellement et pas seulement dans les vignes. Ces petites bêtes rustiques, ne craignent pas les intempéries, la preuve sur les photos.

les moutons de Rouill"Bouc sous la pluie

Les vignes sont leur restaurant de la chute des feuilles à la période juste avant le débourrement. En effet les premiers bourgeons seraient pour eux de vrais bonbons ! Ils travaillent ensuite sur d’autres terrains. ils commencent toujours par le plus difficile : lierre sur les arbres, petites broussailles,  et enfin herbe, de vraies tondeuses débroussailleuses, autonomes et…silencieuses.

Les vignes de Rouill’Bouc

Situées au milieu des pins, dans ces terres du Sud Charente, les vignes ont été plantées récemment.

La parcelle va accueillir de nouveaux rangs très prochainement. Ce lieu de landes et de forêts est très préservé. De son expérience antérieure, notamment au Château Palmer, Julie a choisi de redonner vie à des cépages anciens : chauché gris, petit verdot, mancin.

les landes entourant le vignoble de Rouill'Bouc

Le couple restaure actuellement une petite cabane/caburote ce qui leur permet d’entreposer un peu de matériel et de déjeuner lorsqu’ils sont dans leurs vignes, en étant superbement installés au calme, en pleine nature.

Vous pouvez retrouver Julie, Antoine et les Tondeuses de Rouill’Bouc sur leur page facebook ainsi que sur instagram . C’est un plaisir de le suivre au quotidien.

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp

Vous aimerez aussi

Inscription newsletter

Newsletter

Que se passe-t-il ici qui puisse vous intéresser, vous concerner, vous inspirer, que vous habitiez dans la région, en France ou ailleurs ? Chaque mois, je vous envoie un contenu exclusif : la vie dans les vignes et les chais, la créativité et la passion de celles et ceux qui font vibrer la région du cognac, quel que soit leur talent, les adresses à découvrir, les idées de week-end, bref je vous distille l’art de vivre en Charentes à consommer sur place ou chez vous !

Rejoignez le club Living in Cognac Land en vous inscrivant à la newsletter