Naissance des plants de vigne de cognac

naissance des plants de vigne

« Viens voir avant la fin de la plantation, c’est spectaculaire » m’avait dit François Bodin, pépiniériste et président du syndicat dans notre région. Les jeunes plants de vigne sont mis en terre en mai pour quelques mois avant de partir pour leur destination finale et devenir une vigne de cognac. Au moment où ils apparaissent en rangs bien serrés et impeccables comme des soldats à la parade, ils ont déjà plusieurs mois d’existence.

Une nurserie de plants de vigne à ciel ouvert

1 800 000 bébés plants de vigne dans cette immense nurserie à ciel ouvert, plusieurs jours à une équipe aguerrie et diablement efficace pour les installer. C’est ce que j’ai découvert en arrivant sur ce site en bordure de Charente, tout près de Cognac.

les jeunes plants de vignes de cognac

Les permanents de la pépinière et des saisonniers ont le geste sûr et l’habitude de ces opérations qui doivent être effectuées avec précaution. Ils forment la même équipe depuis des années.

Le boom de la production de bébés vignes

La success story du cognac dans le monde est telle que de nouvelles plantations sont autorisées  depuis plusieurs années. En 2019, les autorisations de plantations obtenues sont conséquentes. Les pépiniéristes doivent anticiper la demande, sachant qu’il s’écoule environ 18 mois entre la « naissance » des plants  de vigne et leur installation finale.

 

Une bien vilaine bête

Vers 1875, le phylloxera arrive en Charente et trouve le gite et le couvert à son goût dans les vignes de cognac, le vignoble va être ravagé.  Une mission scientifique part aux Etats-Unis pour trouver la parade.  Elle en revient avec des porte greffes censés être résistants à la petite bête, ce qui est le cas. Mais il faudra néanmoins plusieurs années de recherche pour obtenir le bon porte greffe, adapté également au terrain calcaire. Bref un travail de longue haleine pour reconstituer peu à peu le vignoble avec des plants de vignes résistants et sains.

livingincognac phylloxera

 

Une majorité de cépage ugni blanc

Depuis cette époque, tous les porte greffes des plants de vigne sont américains. L e choix du porte greffe dépend à la fois de la teneur en calcaire et la fertilité du sol. Le cépage ultra-majoritaire du cognac est l’ugni blanc réputé également plus résistant. De maturité tardive, il donne un vin présentant à la fois un taux d’acidité important et une faible teneur alcoolique. Il est présent à 98% sur le territoire AOC cognac. Il a remplacé la folle blanche et le colombard même si certaines vignes sont encore plantées avec ces cépages.

 

 

Rencontre du porte greffe et du greffon

Promis, je ne ramasse pas les copies, et une vidéo vaut mieux qu’un long paragraphe technique et évidemment c’est François qui nous en parle le mieux.

Premières étapes : que se passe-t-il de novembre à avril ?

Puis vient l’étape de la stratification avant de mettre les bébés vigne en pleine terre.

 

L’importance d’une belle « nurserie »

Avant la plantation, la préparation du sol est évidemment très importante pour assurer un bon développement et le moins de perte possible. Le sol est travaillé avec attention, puis les équipes installent des bâches  linéairement pour recevoir les jeunes plants. L’arrosage s’effectue par un système de  goutte à goutte et ou par fine brumisation. Ici l’eau est puisée directement dans la Charente de l’autre côté du chemin.

installation des plants en plein champ

Les bâches sont percées de petits trous dans lesquels les plants de vigne viennent se loger.

De loin, les plants ressemblent à des asperges vertes…

plantation des jeunes bébés vignes

 

Et voilà le travail, des centaines de milliers installés en plusieurs jours.

les plants de vignes de cognac installés sur les bâches

 

Les bébés vignes vont alors se développer doucement, les feuilles vont progressivement apparaître,  les plants vont grandir jusqu’à l’automne et suivre le cycle normal de la vigne.

les premières feuilles

 

J’ai pu noter la différence entre la première partie plantée 3 semaines avant (photo du bas), et celle qui était en cours de plantation (photo du haut)

les bébés vignes au début de leur croissance

Les travaux dans la pépinière sont alors similaires à ceux d’une vigne adulte.

Puis en novembre les plants de vigne sont déterrés, vérifiés un par un pour s’assurer de la bonne résistance du cal de soudure, de la bonne qualité des racines, et de leur vigueur. Taillés à 3 yeux , protégés par un voile de paraffine et rassemblés en paquets, ils partent pour leur dernière étape chez le pépiniériste. La chambre froide les accueille  en effet pour quelque temps avant la plantation définitive chez le viticulteur.

Bref, il faut donc environ 18 mois pour réaliser l’ensemble de ces opérations. Cela  qui nécessite une bonne dose d’anticipation pour le pépiniériste ainsi que pour le viticulteur qui doit commander très en avance !

Pour donner ses premiers raisins, il faudra compter encore deux ans, et ceci est une autre histoire.

 

Votre email ne sera pas publiée. Champs requis *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents