Vivre « in cognac »

Livingincognac-AnneLoloumFrangeul

C’est un endroit aux couleurs étonnantes. Le bleu du ciel des Charentes est incomparable, et inspire depuis toujours beaucoup de peintres. Un certain bleu, indescriptible, jamais le même au fil des heures et pourtant toujours semblable dans son intensité, sa lumière.
Le vert des vignes et des bois, dans la brume des matins, le blanc de la pierre des charentes qui sait si bien jouer avec la lumière, l’ocre de l’automne et bien évidemment la couleur ambre inimitable du cognac lorsqu’il sort de sa longue étape de vieillissement, toutes les couleurs résonnent et se répondent. Une symphonie de couleurs dans la plus parfaite harmonie.

Le plus grand vignoble monocépage au monde y a trouvé naturellement sa place depuis plusieurs siècles, la douceur du climat océanique, les terres calcaires, l’exposition lui sont favorables.

livingincognac-cognacvineyardsEt pourtant c’est une diversité de paysages à chaque détour de la route. Aucune monotonie, le regard est toujours attiré par un élément du paysage : vigne, fleuve, église romane, habitations aux cours fermées et aux porches travaillés, villages endormis dans la chaleur de l’été….

livingincognac-charente-bassac

livingincognac-bassac-abbey

livingincognac-charente

livingincognac-gondeville

Au sud, le vignoble fait un clin d’œil à celui de Bordeaux son voisin immédiat, à l’ouest les vignes regardent l’océan atlantique.

livingincognac-gironde-cognacvineyards

Au milieu des vignes, le fleuve Charente, n’est pas pressé de rejoindre l’océan et fait de nombreux détours, un plaisir inégalé pour les croisières… Prendre son temps en Charente dans le pays du cognac n’est pas un vain mot.

livingincognac-charente-vibrac
On pourrait craindre  que ce petit territoire soit endormi et  ennuyeux, il est au contraire très vivant et connecté avec le reste de la planète.  Il se nourrit depuis toujours des cultures différentes, de ses explorateurs d’un monde nouveau qui soient sont partis d’ici pour découvrir d’autres horizons, soit s’y sont installés et pour certains ont créé au fil du temps les plus grandes réussites qui ont mené le cognac à la place où il se trouve dans le monde entier : un nom, un sésame, connu, reconnu, apprécié, comme un étendard du savoir faire des gens d’ici.

Il est vrai que beaucoup d’amateurs de cognac, venant pour la première fois découvrent parfois avec incrédulité que cognac, c’est aussi la ville qui a donné le nom au breuvage, et que  c’est une région de….vignes. Cet instant passé, chacun se laisse prendre par la magie des lieux.
Je vous invite à vivre par procuration « in cognac » où que vous soyez dans le monde, j’aimerai vous faire partager au fil des semaines, mes découvertes, mes coups de cœur, les endroits que j’aime, les viticulteurs du cognac, les personnes qui façonnent ce territoire quel que soit leur savoir faire.
C’est un regard forcément subjectif, tourné vers la nature, le patrimoine, les rencontres, la culture. Il propose et n’impose rien.
Enfin, je laisse le soin aux négociants, aux producteurs, de parler eux-mêmes de leur produits, ce qu’ils font très bien, avec beaucoup de réussite. J’ai choisi de vous parler de ce qui est moins connu du travail de la vigne jusqu’à la distillation.
Si cela vous dit, l’aventure commence.

https://www.youtube.com/watch?v=EaZ2K9mTZEg&feature=youtu.be

 

Votre email ne sera pas publiée. Champs requis *

*