Traverser la Charente avec un bac à chaîne

livingincognac bac de Dompierre

Embarquement immédiat sur le dernier bac à chaîne non motorisé existant en France, en compagnie de Sébastien qui maîtrise à la perfection le maniement de cet “objet flottant non identifié” qui  ne fonctionne que l’été.

Il faut 3 minutes seulement pour passer d’une rive à l’autre… mais quel voyage. Autos, motos, vélos, piétons, le bac à chaîne de Dompierre sur Charente les accepte gratuitement du 15 juin au 15 septembre. Ses dimensions modestes, 12 mètres de long et 4,20 de large, sont proportionnelles à la longueur de la traversée !

 

 

Historiquement plusieurs bacs de ce type existaient pour relier les deux rives de la Charente depuis le moyen-âge. Ceux situés plus en aval représentaient des points de passage stratégiques sur des axes fréquentés, soit pour rejoindre un port, soit pour une traversée nord-sud de la région. Ceux plus en amont, comme celui de Dompierre avaient un rôle différent celui de transporter hommes, bêtes et récoltes d’une rive sur l’autre et d’accéder aux prés ou aux champs.

Progressivement abandonnés depuis le début du XX ième siècle, ils ont peu à peu disparu du paysage.
Le bac de Dompierre est donc une curiosité touristique à ne pas rater. Il est la propriété du Conseil Départemental de la Charente Maritime qui a investi pour le remettre en état et le faire fonctionner l’été.

Et le trafic est intense tout au long des mois de juillet et août, Sébastien a de quoi assurer sa musculation pour l’année, jugez-en par vous-même !

Merci à lui pour ses explications lumineuses sur le fonctionnement de ce petit trésor patrimonial.

C’était tellement sympa que j’ai fait l’aller-retour sur le bac !

livingincognac bac de dompierre

 

 

Votre email ne sera pas publiée. Champs requis *

*