Ma rencontre avec Maurice près du lavoir

livingincognac 2017 Echallat

Echallat est un très joli village des “Fins Bois” qui abrite une église du XII siècle inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques, un lavoir, des maisons avec des porches imposants, des fleurs sur les trottoirs… un vrai délice pour les photographes mais derrière ces belles images se cache l’âme secrète et  pour le moins étonnante et décalée de ce petit paradis au milieu des vignes de cognac.

livingincognac 2017 Echallat

livingincognac 2017 Echallatlivingincognac 2017 Echallatlivingincognac 2017 Echallatlivingincognac 2017 Echallatlivingincognac 2017 Echallatlivingincognac 2017 Echallat

Personne dans les rues ce dimanche matin là, j’étais bien seule quand soudain un tracteur arriva tranquillement sur la petite place du lavoir…

livingincognac 2017 Echallat

 

C’est ainsi que j’ai fait la connaissance de Maurice qui venait chercher de l’eau pour les légumes de son jardin. Rencontre avec un viticulteur de cognac à la retraite et très actif. “La propriété, c’est mon fils maintenant, vous la reconnaîtrez aux cuviers sur la droite en repartant sur Angoulême. Moi je m’occupe de mon jardin”.

livingincognac 2017 Echallat

Avec Maurice, pendant que sa tonne se remplissait de l’eau du puits situé au dessous du lavoir, nous avons parlé viticulture, patrimoine et culture…. Un beau moment de partage avec quelqu’un de profondément attaché à son  territoire.

Le lavoir d’Echallat

Comment ne pas tomber sous le charme de ce petit bijou situé en contrebas de l’église !

livingincognac 2017 EchallatCouvert d’un toit en zinc à deux pans, soutenu par deux murs de pierre, c’est un espace propice à la quiétude, ou à la conversation sans se préoccuper du temps qui passe.

livingincognac 2017 Echallat

A l’intérieur un grand timbre en pierre constitué de deux bacs, d’une pierre à laver et de deux égouttoirs permet d’imaginer facilement comment le linge était lavé lorsqu’il n’y avait ni eau courante, ni machine à laver…S’il ne sert plus aujourd’hui à sa fonction originelle, le puits situé en dessous fournit de l’eau aux habitants. Le cuivre fixé sur la fontaine rappelle la vocation artistique vivante du village, il a été créée lors de l’édition 2007 du festival qui s’appelle tout simplement Echall’arts.

Echall’arts

Un festival d’arts plastiques en plein été dans un village de 500 habitants, c’est le pari osé et réussi de l’association l’ Alambic  qui l’a créé. Tournée à l’origine vers la mise en valeur du très beau patrimoine bâti de la commune par le biais d’animations, l’association a décidé de defricher de nouveaux territoires pour faire vivre un espace temps vivant, participatif, interactif,de développement de la créativité. Echall’arts est né ainsi. Chaque habitant qui le souhaite peut devenir acteur du festival. Des artistes contemporains viennent présenter leurs œuvres, des œuvres se créent pendant ces trois journées intenses, dans les cours des maisons qui ouvrent leur porche, sur les places, dans les granges, les jardins…

echallarts 2crédit photo pour le montage ci-dessus : Echall’arts
L’art contemporain est devenu ce trait d’union et de rencontre entres les habitants de longue date et les néo-ruraux, les plus âgés et les plus jeunes : c’est tout le village qui vit au rythme de la création.

livingincognac 2017 Echallat

Poterie, fonte de bronze, statuettes, pierre douce, mosaïque contemporaine, peinture, enluminure, encadrement, l’expression artistique est multiforme et fait vivre le cœur d’Echallat. Prochaine édition les 4 5 et 6 août 2017.

 

livingincognac 2017 Echall'arts

 

Ce dimanche là de prises de vue sans “road book” précis, c’est en passant du temps dans ce joli village, apparemment désert, que j’ai pu finir par rencontrer un de ses habitants,  dans un lieu qui autrefois était aussi celui de l’échange, celui du lavoir. Merci Maurice, bon jardinage et à bientôt.

 

 

 

 

Votre email ne sera pas publiée. Champs requis *

*