Et au milieu coule la Charente

livingincognac saint simeux

Paisible, sinueuse et relativement courte, la Charente est une des signatures du paysage de vignes de l’AOC Cognac qu’elle traverse dans sa partie la plus occidentale. Ce petit fleuve a été un trait d’union économique depuis des siècles transportant du sel, des canons, du papier, puis du cognac. Il fait partie intégrante de cette saga, avec ces bateaux à fond plat qui transportaient les barriques de la précieuse eau-de-vie vers la mer.

Avec un peu moins de 400 kilomètres de long, la Charente n’entend pas rivaliser avec les grands fleuves français. Elle tient néanmoins sa place dans la géographie et dans l’histoire, François 1er l’ayant qualifié de “plus beau ruisseau de (son) royaume”. Né à Cognac, il était forcément un peu chauvin, quoi que…  Elle est envoutante toute l’année, hiver comme été, et même quand elle prend ses aises et envahit ses berges comme en janvier dernier. Je vous emmène à la découverte de la Charente qui traverse les vignes de cognac.

livingincognac

Paisible mais n’en fait qu’à sa tête

Prenant sa source en bordure de Limousin, elle a son caractère et ne file pas droit vers l’océan. Elle commence par se faufiler vers le nord ouest, puis bifurque brusquement plein sud, et choisit définitivement l’ouest en arrivant à Angoulême. Ses 40 affluents l’alimentent en permanence sur son tracé. Elle aime les méandres, elle se divise souvent en petits bras, découvre des îlots, joue avec les ponts et passerelles, et adore les écluses dans sa partie plus occidentale.

livingincognac la Charente à BassacPetit bras devant  l’abbaye de Bassac.

La passerelle des chais Magelis à Angoulême

livingincognac écluse de JuacL’écluse de Juac

livingincognac la charenteLa succession de petits ponts étroits de Vibrac

Passage du dernier bac à chaîne manuel à Dampierre ( seulement en juillet août)

 

Près de l’océan, elle s’élargit en un estuaire qui permet aux lourds cargos d’aujourd’hui de remonter jusqu’au port de Rochefort. Ses eaux se mélangent à celle de l’Atlantique devant le célèbre Fort Boyard. Il faisait en effet partie des forts de protection de l’arsenal de Rochefort, mais ceci est un autre histoire.  Pour la retrouver sur le blog, c’est ici

livingincognac estuaire charente

A bord dans l’estuaire de la Charente

livinlivingincognac estuaire charente

Le passage sous le pont transbordeur de Rochefort.

Actuellement en restauration, le chantier de ce pont peut être suivi de l’extérieur. Une belle idée de visite.

livingincognac pont transbordeur (2)livingincognac pont transbordeur

L’influence des marées se ressent jusqu’en amont de Rochefort.

livignincognac RochefortMarée descendante à Rochefort devant la Corderie Royale

 

Livingincognac Jarnac quai de l'orangerieLes anciennes pêcheries de Saint Simeux en hiver

Rebelle parfois,  elle est sortie de son lit en janvier dernier, l’occasion de faire des photos insolites.

livingincognac

livingincognac inondationsA Bourg-Charente

livingincognac 2018 inondationsL’écluse de Jarnac sous les eaux

Travailleuse et ouverte sur le monde

Elle a toujours été une source d’activité : beaucoup d’anciens moulins à eau ou pêcheries sont encore visibles. Certains moulins ont été transformé au fil des siècles en moulin à papier, apportant une notoriété nationale au papier produit sur ces terres et notamment le fameux “velin d’Angoulême”.

Trace d’une ancienne papeterie à Angoulême au pied des remparts

La Charente a été le principal moyen de transport de marchandises pendant des siècles, le sel, les canons fabriqués à la fonderie de Ruelle et convergeant vers l’arsenal de Rochefort en aval, le papier… et bien entendu le cognac.

livingincognac la charente

 

Jusqu’au début du XX ième siècle, les précieux tonneaux partaient par la voie fluviale sur les fameuses gabares, jusqu’au port de Rochefort pour être chargés ensuite sur les vaisseaux à voile puis à vapeur qui sillonnaient le globe.

livingincognac gabare

livingincognac rochefort

Le Marquis de Lafayette, parti sur la célèbre frégate l’Hermione pour  porter main-forte aux insurgés luttant pour l’indépendance des Etats Unis d’Amérique, a voyagé avec cette précieuse eau-de-vie à bord.

livingincognac hermione shipLa reconstitution de l’Hermione à Rochefort

 Il reste de cette période, les quais, les chais le long du fleuve, les pontons… Beaucoup de maisons de négoce étaient  installées sur les quais, entre Jarnac, Cognac, Saintes… Certaines y sont encore.

Livingincognac Jarnac quai de l'orangerieQuai de l’Orangerie à Jarnac

livingincognac 2018 Flood Jarnac CourvoisierLa maison Courvoisier à Jarnac en janvier dernier

Astucieuse et bien dans son temps

Après un temps de semi-endormissement, la Charente s’est réinventée une histoire en devenant un haut lieu touristique. Elle est navigable sur 170 kilomètres.

La traversée de Saintes

livingincognac port de cognacLe port de Cognac

Visite en gabare, croisière fluviale très prisée par les touristes, chemin de halage transformé en flow-vélo, ouvert aux cycles et piétons, la Charente accueille de nouvelles activités.

livingincognac la charenteCircuit de randonnée à Rochefort

livingincognac chemin de halageChemin de halage

livingincognac fleuve charentePetite halte réconfortante à Juac

 

Elle permet d’apprécier des points de vue, des châteaux et belles demeures que l’on ne voit pas toujours de la route.

livingincognac marnier lapostollelivingincognac logis de vinade

Elle laisse entrevoir la faune et la flore qu’elle accueille et protège.

livingincognac2017 river charente (3)

 

Bateau, canoé, kayak, paddle, pédalo, plongée, elle autorise tout pour peu qu’on la respecte.

livingincognac charente

Il faut prendre son temps pour naviguer dessus, elle est à l’image du terroir, symbole d’une slowlife qui ne portait pas encore ce nom.

Vous avez envie d’en savoir plus ? il faut tout simplement venir et vous laisser porter par son rythme lent et serein, un remède anti-stress naturel garanti.

livingincognac charente

livingincognac Anne Loloum Frangeul

 

 

Votre email ne sera pas publiée. Champs requis *

*