Quand l’art s’invite dans les vignes

livingincognac 2017 Les Frères Moine

De l’art ou du vin ? Le mur du chai de vieillissement est une œuvre de street art en campagne, une parcelle nue accueille du land art, l’étage de la distillerie une galerie d’exposition, le “Preswar”,  et les viticulteurs sont des créatifs tant dans l’élaboration de leur cognac, pineau et vin que dans la contribution qu’ils apportent à la découverte de formes artistiques originales et parfois décoiffantes mises à la portée de chacun. Bienvenue dans l’univers sans limite des frères Moine, seconde génération.

Effervescence dans la cour de la propriété quand je suis arrivée, à J-1 du vernissage de l’exposition de printemps. Les artistes, Danielle Joubert et Jacques Taris terminaient l’accrochage de leurs oeuvres, Gabriel et Yann Moine attaquaient l’embouteillage de la cuvée spéciale dédiée  à cette exposition : 300 bouteilles du cépage chenin blanc 2016. L’étiquette créée par Jacques Taris a été imprimée dans l’atelier installé au coeur même de l’exploitation.

 

livingincognac 2017 - frères Moine

Après le remplissage, il restait encore à coller à la main les dites étiquettes, bref une belle nocturne en perspective.

livingincognac 2017 - frères Moine

Rien en tout cas qui aurait pu entamer la bonne humeur et la passion de Yann et Gabriel. L’art aux champs, ou plus exactement dans les vignes fait partie intégrante de  la vie au quotidien.

La cuvée collector liée a cette exposition s’appelle Migrateurs. Jacques Taris, l’artiste invité a été inspiré par l’histoire du cépage de chenin qui vient de loin, comme un oiseau migrateur. Une subtile correspondance entre l’étiquette les œuvres exposées puisque l’on retrouve de temps à autre une plume ou un ramage au gré des œuvres de Danielle et Jacques

livingincognac 2017 Exposition Preswar

Dans cette propriété familiale dont l’histoire dessine également une saga sociologique et historique du siècle passé, la passion, le courage, l’envie de briser les codes et les frontières est prédominant à chaque génération. En témoigne cette précieuse photo datant du début du XXième siècle avec l’arrière grand père fondateur au milieu. Fiers de travailler dans les vignes de cognac mais sans arrogance, ils avaient mis les plus beaux vêtements pour poser sur cette photo, ce qui représentait un évènement à l’époque.

livingincognac - famille Moine

Les frères Moine,  version contemporaine, c’est d’abord la génération précédente,  qui a imprimé ce nom dans les consciences : François, le père et Jean-Yves l’oncle de Yann et Gabriel. Viticulteurs passionnés, ils ont également  créé  le Circuit du chêne dès 1990 afin que le public découvre le métier du merrandier, du tonnelier et du bouilleur de cru, des artisans du beau et du bon.  La famille Moine, une dynastie qui perpétue un savoir faire et réinvente la mise en scène à chaque génération.

Alors de l’art ou du vin ? Les deux répondent en chœur Yann et Gabriel. Pourquoi choisir en effet.

Une dose d’art à consommer sans modération !

 

Votre email ne sera pas publiée. Champs requis *

*