Itinéraire d’un garçon curieux de tout

livingincognac bourgoin cognac.

Depuis toujours il aime comprendre, rechercher le pourquoi des choses tout en  acceptant le mystère  de l’inexplicable, multiplier les expériences et travailler dans l’empirisme, s’appuyer sur ses connaissances et écouter ses intuitions, Frédéric Bourgoin, auto-proclamé “vigneron inspiré” est un garçon atypique qui produit aujourd’hui un cognac singulier.

Lorsqu’il était enfant, il fabriquait du parfum avec des roses du jardin pour expérimenter ou disséquait des souris pour comprendre ! le genre d’enfant qui vous abreuve de “pourquoi ?” à longueur de journée… Boulimique de connaissances il a commencé par des études de droit privé pour bifurquer ensuite par une licence pro viticulture oenologie, puis des études de marketing et commercialisation de vins et spiritueux à l’INSEEC Bordeaux. Frédéric a enchaîné les stages en France, à l’étranger, avant de se jeter dans le grand bain de la vie professionnelle chez un grand nom de la production et distribution de vins et spiritueux. Il a fait ses gammes avant de revenir dans la propriété familiale à Tarsac. “J’ai beaucoup de chance que mes parents me laissent expérimenter, je suis dans mon bac à sable et cela me convient parfaitement, tout en continuant à apprendre auprès de mon père”. Il faut dire que si Frédéric a développé cette personnalité si iconoclaste envers les idées et les projets, c’est qu’elle s’y ‘exprime dans un univers familial particulièrement attachant, d’une grande ouverture d’esprit.

 

Esprit vif, Frédéric a parsemé la propriété de clins d’oeil humoristiques second degré, de citations littéraires, et de punch lines bien senties.

livingincognac bourgoin cognac.

livingincognac bourgoin cognac

Féru de lecture et fort de son expérience à 360 degrés,  il est déterminé aujourd’hui à raconter l’histoire autrement : le même personnage principal, le cognac, mais dans une mise en scène totalement décalée, à l’exemple du chai qui vient de se parer d’une ambiance de la night, juste pour mieux faire passer le discours. Au cas où l’on n’aurait pas encore compris que Frédéric est un adepte du “think out of the box” qui fait bouger les lignes et dynamiter les vieilles croyances.

https://youtu.be/2PMyOS7W62k

 

 

 

L’héritage de Léon Marcel

De l’arrière grand père Léon Marcel, amoureux fou de sa future femme au point de faire plusieurs dizaines de kilomètres en vélo lors de son seul jour de repos, pour venir la voir, jusqu’à la dernière génération Bourgoin, la saga familiale s’est construite sur l’effort, la volonté, la passion, la générosité et l’audace de sortir parfois des sentiers battus.

livingincognac bourgoin cognac

L’arrière grand père veille dans son cadre sur sa première chaudière pieusement conservée

Lorsqu’on arrive à Tarsac, on est certain de croiser à un moment donné, le père, la mère, la grand-mère, le grand-père et parfois la soeur qui vit encore à Paris mais est partie prenante dans l’aventure  engagée par son frère ; tous aussi sympathiques les uns que les autres, attachés aux relations humaines dans une vraie dimension de partage et de générosité. Quant à Frédéric, il faut parfois l’attendre un peu mais il finit par arriver. La dernière fois, il était avec son grand-père près des ruches qu’un apiculteur avait installé dans la propriété. Il y a tant de choses à voir que le temps passe vite. Je suis d’ailleurs tombée sur ce mur de land art d’anciens outils agricoles, enchevêtrés dans un savant désordre, et j’y ai trouvé ce qui me paraît être symbolique de l’état d’esprit de Frédéric…Et puis, papa Alain est intarissable sur les anecdotes familiales et viticoles, pendant que  maman Muguette, le sourire incarné, rappelle à son fils que son rendez vous est arrivé. Ils sont ainsi les Bourgoin, accueillants, chaleureux, et simplissimes.

 

Les expérimentations du vigneron inspiré

Frédéric les multiplie, que ce soit dans les vignes, dans le chai, dans la bouteille.  Je ne résiste pas au plaisir de vous en montrer 3 chacune d’entre elles méritant un article à part entière, c’est promis.

La micro-barrique ou le début d’une nouvelle aventure

La vérité est au fond de la bouteille clame-t-il dans un grand sourire, j’aime l’évidence aromatique, l’effet wow, rien qu’au nez. Tout est dit. Mais ce qui paraît simple a nécessité beaucoup de temps de mise au point : celle de la micro-barrique bousinée en chauffe crocodile,  pour obtenir un cognac suave, doux, rond en bouche, le choix de la parcelle qui va donner ce cognac sans assemblage, non filtré, sans ajout, juste avec une réduction des eaux de vie à l’eau de pluie distillée, bref une approche viti-vinicole au plus près du naturel. Les petites bouteilles rondes qui commencent à se retrouver dans les endroits branchés de la capitale représentent  le travail de 4 générations : l’arrière grand père qui a planté les vignes, le grand père et père qui ont distillé et Frédéric qui saute le pas en créant le cognac Bourgoin. Les 2500 bouteilles de 2016 sont parties en ….3 mois. La production a doublé en 2017 avec le même succès de vente.

livingincognac bourgoin cognac

Tout est fait “maison” y compris l’embouteillage et l’étiquetage, l’occasion de réunir une belle assemblée de copains pour donner encore plus de sens à l’activité.

Du bois au pied des ceps

Chez Marinette, une parcelle située sur le plateau de Tarsac, 9 rangs de vignes accueillent des copeaux de bois de peuplier En protégeant les ceps par cette épaisse couche protectrice, Frédéric espère obtenir un double résultat herbicide et fertilisant. La décomposition progressive de ce bois fragmenté va empêcher les adventices de pousser et alimenter la faune souterraine qui elle-même aère le sol. Rendez vous dans 2 ans pour le résultat final et dans quelques semaines sur le blog.

livingincognac bourgoin cognac.

 

L’oeuf de Colomb

Il suffisait d’y penser. Et notre vigneron inspiré l’a fait. Bien sûr cela existe ailleurs dans d’autres régions viticoles, j’ai en tête les 100 bonbonnes de Mas Amiel en Maury, mais pas dans le pineau des charentes, apéritif connu notamment des touristes qui viennent sur la côte atlantique en été. C’est une des dernières idées de Frédéric : vinifier le pineau à l’extérieur dans un oeuf en porcelaine de Limoges créée par une start-up, soumis aux différences de températures et de luminosité pendant un an. Résultat ? je vous donne rendez vous  sur le blog le 21 septembre prochain.

livingincognac bourgoin cognac

Et enfin je vous livre ce dernier petit opus, celui que je tiens dans la main sur la photo, ce vaporisateur élégant, non pas pour me parfumer au cognac, encore que pourquoi pas, mais pour diffuser délicatement sur des Saint-Jacques par exemple. L’innovation est vraiment une seconde nature chez les Bourgoin.

livingincognac bourgoin cognac

 

En savoir plus https://bourgoincognac.com/

Votre email ne sera pas publiée. Champs requis *

*