De la vigne au verre

living-in-cognac

Sans surprise, le Bureau National Interprofessionnel du Cognac vient de publier les excellents chiffres du  cognac pour 2018. 204,2 millions de bouteilles ont été expédiées dans le monde entier ce qui représente + 3% en volume et + 2 en valeur. Cela vaut bien un petit article de satisfaction sur ce nouveau record qui contribue largement aux chiffres de la balance du commerce extérieur de la France…

Lire la suite 2018 nouvelle année record pour le cognac

Lire la suite

livingincognac bourgoin cognac.

Depuis toujours il aime comprendre, rechercher le pourquoi des choses tout en  acceptant le mystère  de l’inexplicable, multiplier les expériences et travailler dans l’empirisme, s’appuyer sur ses connaissances et écouter ses intuitions, Frédéric Bourgoin, auto-proclamé “vigneron inspiré” est un garçon atypique qui produit aujourd’hui un cognac singulier.

Lire la suite Itinéraire d’un garçon curieux de tout

Lire la suite

living in cognac viticulture durable

De l’herbe au milieu des vignes, signe d’abandon ou de bonnes pratiques respectueuses de l’environnement ? Bien sûr vous avez déjà choisi la seconde proposition et vous avez raison. Loin d’être un signe de négligence, c’est au contraire le symbole de la biodiversité et d’une pratique respectueuse de la nature, du sol et de la vigne.

Lire la suite La biodiversité dans les vignes de cognac

Lire la suite

livingincognac Cognacs guillon Pinturaud

Elles sont nombreuses, talentueuses et déterminées. Difficile de faire le portrait de chacune d’entre elles.  Amy, Irène, Line et Véronique illustreront donc l’ensemble des femmes du cognac.  De beaux moments passés ensemble pour illustrer la journée internationale du droit des femmes de manière libre et inspirante. J’ai adoré ces partages, ce qui m’a décidé à poursuivre ces rencontres en vous proposant d’autres portraits de ladies du cognac au fil de l’année.

 

Lire la suite Féminines plurielles, les “ladies” du cognac

Lire la suite

livingincognac 2018 flood

Quand Dame météo joue de mauvais tours ! 2017 aura été une année particulière au niveau des aléas climatiques. Après des mois d’automne très secs,  et des nappes phréatiques au plus bas, la pluie est arrivée fin décembre dans les bagages des tempêtes qui se sont succédées. Carmen, Eléanore ont déferlé sur notre territoire avec force vent et pluie. Conséquence, les rivières sont en crues et les sols, soudain gorgés d’eau ne peuvent plus éponger aussi vite. Ceci étant, les nappes se rechargent ce qui est capital pour le printemps et l’été prochains. Une météo  bien capricieuse donc avec laquelle les viticulteurs ont du composer tout au long de l’année.

Lire la suite Une météo bien capricieuse en 2017

Lire la suite